Animateur / animatrice Socioculturel

Animateur / animatrice Socioculturel

L'animateur ou animatrice socioculturel intervient dans différentes structures publiques ou privées auprès de publics variés pour proposer des activités qui favorisent le développement du lien social, les échanges ou l'apprentissage. Ateliers créatifs, sport, sorties au musée, mise en place d'un projet, jeux en plein air, alphabétisation... ses activités dépendent du public, du contexte et du lieu d'exercice. En fonction de son profil, il peut ainsi aider à la réinsertion de jeunes en difficulté ou animer des activités dans une maison de retraite.

Description du métier d’ animateur socioculturel  / animatrice socioculturel 

Les missions de l’animateur socioculturel sont multiples et dépendent de nombreux paramètres : sa qualification, ses compétences, l’âge du public, le lieu où il exerce, etc.

Il est généralement employé par la ville ou par une association pour créer du lien social et développer des aptitudes chez un public particulier (enfants, jeunes ou adultes en difficulté sociale, personnes âgées, personnes en situation de handicap, etc.).
Pour atteindre ces objectifs, il met en place et anime des activités ou des projets de plus ou moins long terme dans les domaines sportif, culturel, artistique ou éducatif.

Il peut par exemple organiser une randonnée ou une sortie au musée pour des seniors, monter un atelier vidéo pour des adolescents, animer un groupe de soutien scolaire ou une colonie de vacances auprès d’enfants.
Son champ d’intervention s’étend jusqu’à la prévention de la délinquance et la réinsertion des personnes en difficulté.

 

Lieu et conditions d’exercice du métier d’ animateur socioculturel  / animatrice socioculturel 

L’animateur socioculturel peut exercer dans des centres socioculturels, des foyers d’hébergement, des MJC (Maisons des Jeunes et de la Culture), des foyers de travailleurs, des maisons familiales, maisons de quartier et associations.

Il est en contact avec un public particulier mais également de nombreux interlocuteurs : animateurs, travailleurs sociaux, élus, entreprises, équipes soignantes etc.

Cette activité peut impliquer des déplacements et un éloignement du domicile de plusieurs jours.

 

Les formations et certifications pour devenir animateur socioculturel  / animatrice socioculturel

Plusieurs diplômes et certifications permettent de devenir animateur socioculturel :

Niveau BEP :

  • Brevet d’Aptitude Professionnelle d’Assistant Animateur Technicien (BAPAAT). Il constitue le premier niveau de qualification pour devenir animateur(trice).

Niveau BAC :

  • Brevet Professionnel de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport (BPJEPS) qui prépare au métier d’animateur(trice) dans une spécialité.

Niveau BAC +2 :

  • DUT Carrières sociales option Animation Socioculturelle (AS) ou Gestion Urbaine (GU).
  • DEUST animation et gestion des activités sportives et culturelles.
  • Diplôme d’Etat de la Jeunesse, de l’Education Populaire et du Sport spécialité animation socio-éducative ou culturelle (DE JEPS).

Niveau BAC +3 à BAC +5 :

  • Licences Professionnelle et Master Professionnel spécialisés.

 

Qualités et compétences d’un animateur socioculturel  / animatrice socioculturel

Le métier d’animateur socioculturel nécessite d’avoir une bonne écoute et un bon sens du dialogue, afin de créer un climat de confiance. Il doit savoir analyser les activités les mieux adaptées en fonction de son public. Son talent de médiateur lui permet de créer du lien social entre les participants et de savoir gérer les situations de conflit au sein d’un groupe.

Motivé et dynamique, le sens des responsabilités lui est bien sûr indispensable.
Il fait preuve de créativité et d’imagination pour trouver de nouvelles animations et des projets originaux et/ou attractifs.

Auprès d'enfants ou d’adultes malades, ce métier exige de la pédagogie et de la patience. L'animateur prend en compte leurs capacités à réaliser des projets en fonction de leur degré d’autonomie physique et intellectuelle, afin de réaliser les activités adéquates.

Auprès d’un public adolescent, il devra parfois les aider à être plus autonome et à acquérir le sens des responsabilités, ce qui nécessite une bonne maturité.

 

Le salaire moyen d’un animateur socioculturel  / animatrice socioculturel  et ses perspectives d’évolution

Un animateur socioculturel touche environ 1 500 € brut par mois, en début de carrière dans une structure associative.

Selon les conventions collectives des collectivités territoriales, ce salaire varie de 1 500 € à 2 600 € brut par mois en fonction de l’ancienneté.

Dans la fonction publique, le salaire moyen d’un animateur socioculturel se situe entre 1 400 € et 2 200 € brut par mois, mais il touche également des primes et des indemnités diverses.

 

 

Perspectives d’évolution

S’il exerce au sein d’une association, un animateur socioculturel évolue en général vers des fonctions d’encadrement ou de direction de projet. Il peut devenir responsable d'animation, coordonnateur de quartier et peut en outre se présenter aux concours de recrutement du ministère de la Jeunesse et des Sports.

Dans la fonction publique territoriale, un animateur peut monter en grade dans la grille indiciaire et préparer le DEIS (diplôme d’état en ingénierie sociale) au bout de 5 ans.

Toutes nos rubriques d'aide